L’Académie des Sciences en région – Conférences en séance délocalisée à Lyon

L’année 2020 sera celle du 200ème anniversaire de la découverte des lois de l’Électrodynamique. André-Marie Ampère est à l’origine de ces découvertes fondamentales en électricité, dont le développement a permis l’essor de l’industrie et le confort matériel dont nous bénéficions tous aujourd’hui dans notre vie quotidienne. La SEE, par sa vocation et sa légitimité de société savante dans le domaine de l’Électricité, propriétaire de la Maison d’Ampère-Musée de l’Électricité, et la Société des Amis d’André-Marie Ampère (SAAMA), accompagnent ce projet de commémoration.

Les communautés scientifiques et industrielles et aussi le monde de l’éducation s’associent pour mettre à l’honneur Ampère en 2020 à cette occasion.

Dans le cadre de ce programme, l’Académie des science organise à Lyon, les jeudi 13 et vendredi 14 février 2020, deux journées de rencontres, d’échanges et de réflexions destiné aux lycéens, aux scientifiques et au grand public.

La matinée du 14 février mettra à l’honneur André-Marie Ampère avec pas moins de 5 interventions, plus une pause permettant de découvrir les expériences du Musée d’Ampère.

Programme des 13 et 14 Février (PDF)

Introduction par Pierre Crépel (mathématicien, membre de l'ASBLA de Lyon) et Michel Lagarde (biochimiste, président de l'ASBLA de Lyon)

Sylvie Marion (historienne, membre de l'ASBLA de Lyon)

Si la vie de l’homme de sciences est bien connue, celle de l’homme privé l’est moins ; pourtant elles ne font qu’un. Doté d’une sensibilité presque maladive, d’une imagination extrême, parfois exalté, Ampère est réceptif à des intuitions géniales qui vont lui permettre de révolutionner le monde. En revanche, cette même propension à l’emballement lui vaudra « une vie sentimentale plus que malheureuse, de misère, avec des îlots de bonheur. »Passées les années heureuses à Poleymieux, entouré de sa mère Jeanne, de sa sœur Joséphine puis de son épouse adorée Julie, il fera l’expérience de cruelles déceptions amoureuses qui le renverront à une solitude affective absolue. N’a-t-on pas émis à son égard ce triste constat : « Derrière le grand homme, se dissimule un pauvre homme » ?

Hugues Chabot (Professeur à l’Université Lyon 1)

Au début du XIXe siècle, les expériences des physiciens sur la lumière, la chaleur, l’électricité, le magnétisme en changent radicalement la compréhension. Nous suivrons quelques-uns des acteurs de ce renouveau (comme Fresnel, Fourier, ou Ampère bien sûr) qui explorent et mettent en équation les propriétés jusque-là inconnues de ces phénomènes naturels.

Geneviève Comte-Bellot (physicienne, présidente de la Société des Amis d'Ampère)

Bernard Bru (historien des sciences, Professeur émérite à l'Univ. Paris V)

En 1802-1803, à Bourg en Bresse et à Lyon, Ampère a donné le premier énoncé connu du théorème suivant : Si un joueur joue un jeu équitable contre tout adversaire qui se présente, sa probabilité de ruine est égale à un. On discutera sommairement l'origine de ce problème chez Ampère, sa postérité probabiliste par l'intermédiaire de J. Bertrand à la fin du 19e siècle et ses postérités mécaniques et physiques possibles.

Jean-François Pinton (physicien, DR CNRS à l'ENS de Lyon)

L'origine du champ magnétique terrestre constitue probablement l'un des problèmes les plus surprenants de la physique moderne. Alors que la question posée est d'une simplicité́ remarquable, « pourquoi la boussole indique-t-elle le nord ? », la recherche d'une réponse a progressivement mis en jeu une large variété de phénomènes physiques, et impliqué une très large palette de communautés scientifiques : mathématiques, physicique, géo et astro-physique, informatique et modélisation numérique — sans compter les très nombreuses questions de technologie et d'ingénierie posées par les expériences qui se sont mises en place sur le sujet. Il s'agit ainsi d'une recherche intrinsèquement multidisciplinaire avec de très forts rebondissements entre les disciplines. Les non-linéarités jouent un rôle essentiel dans la complexité du problème, ainsi que dans la très grande variété des dynamos naturelles observées.

Photos
Laisser un Commentaire

Informations
Défiler vers le haut